Makiranol et l’attention whorisme sur les réseaux sociaux – partie 1

Aujourd’hui, après t’avoir parlé des compléments alimentairesMakiranol te propose un sujet que tu connais peut-être déjà sans le savoir. En particulier, si tu es adepte des réseaux sociaux. Tu ne peux pas passer à côté et même Makiranol fait ce constat lorsqu’elle fait défiler son fil d’actualité. Et oui ! Même les réseaux sociaux des licornes sont inondés par l’attention whorisme qui devient presque une règle, une lutte. Mais qu’est-ce donc que cela, l’attention whorisme ? Makiranol te dit tout !

makiranol-attention-whore

Coucou les licornes !

Il y a trois ans déjà, MademoiZelle.com en parlait et aujourd’hui, c’est au tour de Makiranol de se pencher sur ce sujet qui ne fait que se solidifier. Après des siècles où les secrets de famille faisaient loi, et où les rumeurs étaient monnaie courante, nous voici plongés dans le siècle du voyeurisme et du « m’as-tu vu ». Toutes et tous s’affichent, et l’intimité n’est plus de mise. Enquête sur l’économie de l’attention, qui dirige l’Internet 2.0.

Les réseaux sociaux, règne du paraître et de la recherche effrénée de notoriété… Depuis une dizaine d’années s’est développée sur le web une nouvelle tendance, que les sociologues désignent sous le nom d’« économie de l’attention ». Mais comment traduire cette expression ?

Dans un monde numérique caractérisé par une massification impressionnante de l’information, l’attention est devenue une denrée rare, et par conséquent rien désormais ne serait plus précieux. C’est ce qu’explique en 1997 le journaliste et sociologue Michael H. Goldhaber, dans un article intitulé « The Attention Economy and the Net ». Selon lui, le développement d’Internet a donné naissance à une nouvelle forme d’économie, différente de l’économie capitaliste : il s’agit de l’économie de l’attention. En d’autres termes, cette recherche constante d’attention serait le nouveau moteur qui régit l’Internet 2.0.

makiranol-attention-whorisme

Hello Guys ….

On remarque par conséquent la naissance d’une nouvelle figure clé du web : l’attention whore (terme qui pourrait être traduit littéralement par l’expression « prostitué(e) de l’attention »). Il y a quelques années, cette expression qualifiait essentiellement ces jeunes filles qui postaient sur le net des photos provocantes, sur lesquelles elles s’affichaient souvent dénudées. Aujourd’hui, le développement des réseaux fait de tous les internautes des attentions whores. Au-delà de la connotation sexuelle, ce terme désigne donc toutes ces personnes qui veulent attirer l’attention sur les contenus qu’ils publient sur la toile. Ce qui importe, ce n’est plus guère de communiquer une information, mais plutôt que le contenu qu’on publie soit lu et relayé par le public le plus large possible.

A SUIVRE …

Ce début d’article t’a plu, t’intéresse ? Dis tout à Makiranol dans les commentaires et si tu as envie d’approfondir le sujet, Makiranol te livre l’article dont elle s’est inspirée : « Attention whorisme : l’égocentrisme 2.0 » publié sur les Inrocks.

RETOUR AUX ACTUS DE MAKI !

RETOUR A L’ACCUEIL DE MAKIRANOL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s